La structure du parfum

By 21 octobre 2019 Actualités

La pyramide olfactive est peu connue et pourtant essentielle dans le choix d’un parfum. C’est grâce à elle que nous identifions nos fragrances préférées.

Dans tous processus de création du parfum, se trouve une structure qui se partage en trois groupes appelées « notes ».

Ces notes correspondent aux différentes senteurs que les parfums exhalent dans le temps.

Premièrement, on retrouve la « note de tête ». C’est la première odeur qui se dégage du parfum qu’on inhale. Elle peut durer jusqu’à deux heures. Généralement, la note de tête est constituée d’agrumes, de senteurs vertes et fraîches.

Ensuite, il y a la note de cœur. Son évaporation se déroule sur plusieurs heures et définit le caractère du parfum. Dans ce cas, il s’agit plutôt de senteurs fleuries, fruitées ou épicées.

Enfin, il y a la note de fond. En toute logique, c’est celle qui met le plus de temps à s’évaporer. Sa fonction principale est de fixer le parfum dans le temps. On retrouvera dans ces notes les senteurs boisées, suaves et cuivrées. Les baumes, le bois, la mousse, l’ambre et la vanille sont des ingrédients phares de cette catégorie.

Une question de dosage…

Plus la note de tête sera importante, plus le parfum sera frais et évanescent comme les Eaux de Cologne. En revanche, si les notes de cœur et de fond sont plus présentes, le parfum ira vers des senteurs orientales.

Notre gamme de parfums IMAO balaie toutes ces fragrances : un de nos parfums les plus frais est « Mathys à Sydney », mélange de Bergamote, Mandarine, Coriandre et Lavande. A contrario, « Magie d’Orient » vous fera voyager à travers des notes suaves chaudes venues des pays orientaux comme le patchouli.

Leave a Reply